Chauffe-eau solaire

 

Comment ça marche?

 

Le chauffe-eau solaire est constitué de capteurs (1) reliés à un ballon. Les capteurs se composent d’une «plaque» bleue, l’absorbeur, dans laquelle sont insérés des tubes de cuivre placés dans un coffre isolé. Exposé au soleil, l’absorbeur s’échauffe et concentre la chaleur.
Elle est transmise au fluide colporteur, circulant dans les tubes. Un circuit achemine le fluide vers le ballon d’eau chaude sanitaire, et le transfert des calories s’effectue grâce à un échangeur, puis le liquide repart se charger de chaleur vers les capteurs solaires.

Une pompe à circulation, liée à une sonde de température régule le circuit solaire. Le ballon dessert la salle de bains et la
cuisine tout à fait normalement.

Quelques chiffres

 


• Dans les zones climatiques chaudes, le chauffe-eau solaire peut couvrir 100%
du besoin eau chaude, 40 à 60 % dans le nord de la France.
• Un système solaire combiné peut couvrir entre 1/4 et 3/4 des besoins en
chauffage et eau chaude sanitaire sur l’année.
• 1 m2 de capteurs solaires permet d’économiser en métropole en moyenne une
quantité d’énergie égale à 600 kWh.

 

Choisissez votre type d’installation

 


Les capteurs sont proposés pour 3 types de montages :
• Intégrés à la toiture
• Fixés sur le toit
• Sur le châssis pour une installation en terrasse